[Complots] Mickey est un faciste de merde.

Suite à l’écriture de cet article, j’ai mis le pied dans un truc pas croyable, et surtout vraiment amusant. On entend depuis plusieurs semaines la longue complainte antisioniste d’un ex-humoriste pauvre et reclus, soutenu vaillamment dans sa lutte pour la Vérité par de nombreux défenseurs des Droits de l’Homme et surtout du Contribuable. Nous ne pouvons donc plus rester dans l’ignorance, hormis à vivre dans le fin fond du Tretreloinhistan, concernant le vaste complot illuminati-sioniste-satanique-crypto-anarchiste.

Cet article vous parlera de la Programmation Prédictive. Rien que ça.

La programmation prédictive consiste à utiliser les films de science-fiction, les livres et autres médias pour implanter, par l’inconscient, un système de croyance. Par exemple, dans le film “The Hunger Games”, le message subconscient qui y est inséré est que si nous voulons le progrès technologique, il faut être prêt à renoncer à notre liberté pour accepter une forme de gouvernement totalitaire. Ce message est communiqué dans des centaines de films et émissions de télévision. Le résultat est une attitude d’acceptation et l’attente que la société doit évoluer de cette façon.
Encore une fois grâce à Nioutaik (une source d’information fiable et sérieuse, les enfants), je suis tombée sur ceci [edit 05/02/2017 : la vidéo originale a été sans doute victime du complot reptilien et a disparu. Du coup je vous propose plusieurs alternatives en attendant de retrouver l’originale 🙁 ]

exposed
Un trillion de pages d’internet, deux milliards d’internautes, ce contenu vous est donc présenté en exclusivité mondiale !
exposed02
 exposed03
HIN HIN HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!!
Sachant que dans Ducktales le film se déroule en Égypte, c’est effectivement envisageable d’y trouver des pyramides, et éééééventuellement des yeux de Rê ou Oudjat. M’enfin moi j’dis ça…
Nous apprenons cependant dans cette vidéo que Walt Disney a des tendances antisociales et pas très cool. Ô surprise.
En même temps, c’est pas comme si chaque héroïne Disney était une cruche sans âme qui n’attendait que son beau prince charmant pour vivre. On sait que Walt Disney était sexiste, homophobe et raciste. Heu…il est où le complot, là ?
Pour ceux qui n’ont pas cliqué sur le lien vers la vidéo (et je les comprends), voici en gros ce que Disney nous fait subir (à part le sexisme, le racisme et l’homophobie, bien sûr, ne nous trompons pas de combat hein *bingo*)
disney001-300x253
Cette vidéo nous est proposée par un certain “drfreemason.com” Dommage, le site n’est qu’une page vide (et même le cache Google n’y peut rien). Fichtre. De même, peu d’infos sur Google sur ce personnage, à moins de chercher longtemps. Spécialisé dans ce type de vidéos dénonçant les complots illuminati (cf. son fil Twitter @drfreemason), son compte Youtube a visiblement été désactivé, probablement à cause des Francs-Maçons desquels il a tiré son nom ? On apprend dans un forum nommé “Wake Up Project” que “The illuminati have attacked our fellow youtuber, drfreemason. They got his backup channel and his real channel AND HIS WEBSITE!”. Mais heu sinon, rien. Nada. Éradiqué le bonhomme. Les Illuminati qu’on vous dit (pas du tout un internement et une interdiction d’ordi à la demande de papa et maman, je vous jure).
Pour les curieux, voici les infos sur l’owner du domaine (et c’est ballot car notre ami parano a masqué ses infos whois). Le site est hébergé en Allemagne, pas plus d’info. Gage de sérieux et de qualité de la part de quelqu’un qui avance à visage découvert, et a le courage d’exposer au grand jour des idées révolutionnaires et courageuses donc.

La vidéo débute…

…avec une musique ‘achement inquiétante (du style film d’horreur avec des bébés morts qui te sautent à la gorge et tout et tout).
“Many fans who watch Disney believe Walt Disney Animation is no harm to children. If you give me a few minutes of your time I will tell you something which may enlighten you”
(Beaucoup de fans de Disney pensent que les dessins animés Disney sont inoffensifs pour les enfants. Si vous me donner quelques minutes de votre temps, je vous éclairerai de mon savoir impie, mouhaha)
Je sais pas pour vous, mais moi quand on me demande quelques minutes de mon temps tu vas voir c’est rapide et sans douleur, je pense soit à un gros lourd dans le métro qui me siffle, soit à ceci :
Mais encore une fois, je suis mauvaise dans le fond, vous le savez bien.

Première révélation

“Walt Disney était Franc-Maçon au 33ème degré” (ouch ça doit piquer).
Soit.
A cela je répondrai : et alors ? Non, sérieusement, c’est quoi le souci ? Il viole pas des enfants, il ne tue pas des mamies, il a comme hobby d’appartenir à un club séculaire de types qui se transmettaient à la base des infos sur la construction des cathédrales et qui ont comme passion de discuter philo autour d’une bonne coupe de sang frais.
“Il était ami avec Ronald Reagan et tous les deux ont été largement impliqués dans l’utilisation d’esclaves contrôlés par l’esprit”
S’en suit la preuve de l’appartenance de Walt Disney à la Franc-Maçonnerie :
L’existence du Club 33 (comme le club Mickey mais en plus adulte, dirons-nous) dans l’enceinte même de Disneyland ! Disneyland est donc situé en Californie, je vous le rappelle, et donc oui, bravo au deux du fond qui suivent LA FAILLE DE SAN ANDREAS !!! Le Club 33 ouvrirait-il sur une des portes de l’enfer ?
Le club 33 est d’ailleurs tellement une feature secrète de Disneyland qu’il a sa page Wikipedia.
Club_33_Disney_Land
Ce club a été fondé pour les 33 sponsors qui ont financé le parc. Existe-t-il d’autres raisons ? Peut-être, ou pas. Et si justement le “mystère” était un truc qui faisait vendre ? Hm ?
En plus, le pauvre Walt n’a jamais franchi le seuil de ce fameux Club, étant mort 5 mois avant son ouverture.
45645362
Dans tout ceci moi ce qui m’intéresse c’est surtout cette histoire de “mind-control“.

“So what is the big deal ?”

Oui, ça m’intéresse justement, parce que là je ne vois pas.
Ah bah justement, le “mind-control“. Disney se sert donc de ses cartoons pour instiller en nous certaines idées et contrôler notre esprit à l’aide d’images subliminales.
Moi la question que je me pose quand même c’est : on sait que Disney véhicule pas mal d’idées sexistes, par exemple. On le sait, c’est voyant comme la truffe au milieu de la souris. Est-il vraiment BESOIN de se faire chier à insérer des images subliminales de partout pour en remettre une couche ?
“Un message subliminal est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être perçu au-dessous du niveau de conscience. Des techniques subliminales ont été utilisées dans la publicité ou la propagande. Le but et l’efficacité de ces techniques sont sujets à débat.” (Wikipedia)
Ok. Maintenant, est-ce que l’intégration de ces images permet une modification implicite de nos comportements ? Et bien rien n’est moins sûr, en fait. N’oublions pas que cette notion est partie d’un hoax d’un publicitaire, qui a fini par avouer que tout ça c’était bullshit. Pour résumer de manière grossière, il est prouvé que notre cerveau reçoit bel et bien ces informations (on parle ici d’images extrêmement courtes projetées lors d’une vidéo, vous savez, la 25ème image par seconde des films), mais tout le problème réside dans le traitement de ces informations.
(Si vous voulez en savoir plus, consultez cette suite de conférences proposées par le Collège de France sur le sujet. Vous pouvez aussi consulter ce site qui présente plusieurs exemples d’images subliminales dans la pub, ainsi que tous les exemples Disney cités dans la vidéo. Attention cependant, l’article est assez orienté.)
Si le placement de produits est fréquent malgré les contrôles du CSA, je reste très très très dubitative sur les “hail Satan” et les bites de partout dans n’importe quelle image. Vous vous souvenez de mon article sur la paréidolie ? Bah voilà.
Mise en pratique. J’ai pris la bannière de deux sites conspirationnistes :
bitespartout
bites2
Voilà.
Le principe est strictement le même que pour les “signes” vus par l’auteur du précédent article

Les films censurés de Disney

“Disney have been caught out so many times trough their animation, they had to censor their cartoons and re-release them on DVD because people caught them out.”
(Disney s’est tellement souvent fait prendre la main dans le sac qu’ils ont dû censurer et diffuser de nouvelles versions de leurs dessins animés en DVD)
Alors qu’en est-il ? Effectivement, certains Disney ont été censurés :
  • Mélodie du sud” (1946) : film à caractère raciste, censuré aux US.
  • La boite a musique” (1946): Film dans le style de Fantasia. On y voit de dos une femme torse nu, les seins ont été gommés pour la sortie en DVD, et une partie du film a été jugée “trop violente” par la censure US.
  • Fantasia” (1940): une scène jugée (à raison) trop raciste a été retirée du film.
  • Saludo Amigos” (1942) : Le passage où Dingo fume une cigarette a été censuré.
  • Mélodie Cocktail” (1948): Les scènes tabagiques ont elles aussi été censurées.
  • Bernard et Bianca” (1977): Une image de femme nue a été ajoutée par un monteur facétieux (le même que celui de Fight club ?)
  • Taram et le chaudron magique” (1985) : Le film était considéré comme trop sombre et interdit au moins de 13 ans aux USA.
  • Bernard et Bianca au pays des kangourous” (1990): Une scène de lancer de couteau et un coup de fusil ont été censurés.
  • Dingo et Max” (1995) : Une gifle a été retirée du film.
  • Lilo et Stitch” (2002) : Lilo ne se cache plus dans un sèche-linge dans la version censurée.
  • Le Livre de la Jungle 2” (2003) : Un personnage a été supprimé pour une histoire de droits.
  • Knick-Knack” de Pixar (1991) : Trop de seins, la censure a corrigé le tir !
  • Plusieurs cartoons de propagande ont eux aussi été retirés (Seconde Guerre Mondiale)
Scène coupée de Fantasia
Scène coupée de Fantasia
Soit 11 films censurés sur un total de 109 réalisations Disney, c’est à dire 10% (j’omets les cartoon de propagande et le court-métrage Pixar qui sont un peu hors sujet). Les censures liées au sexe, au tabac ou la la violence représentent, eux, 7%.
On peut d’ailleurs remarquer que les erreurs les plus “graves” de Disney concernant le racisme (2 productions censurées) datent des années 40. Il est important de rappeler que la ségrégation raciale aux USA s’est “achevée” en 1960. Il n’est donc malheureusement pas si étonnant de voir des relents racistes dans les productions de cette époques, et Disney est loin d’être le seul coupable : souvenez-vous de Tintin au Congo.
L’auteur nous posera la question un peu plus tard : “Was it was “acceptable” back then to portray characters that had such blatant racist features ?” (Etait-ce “acceptable” de représenter un tel degré de racisme à cet époque ?). Il n’est même pas nécessaire de rechercher d’anciennes publicités racistes des années 40 pour pouvoir répondre par l’affirmative à cette question…encore aujourd’hui, beaucoup de publicités sont ouvertement racistes (ce qui ne rend pas la chose acceptable pour autant, entendons-nous bien).
Voici quand même un des nombreux exemples de publicités racistes diffusés dans les années 40 :
fairysoap
D’autre part, parler de scènes violentes dans les Disney (3 films) n’évoquent pas non plus des décapitations d’enfants à coup de machette.
Quant au sexe, il concerne deux films : “La boîte à musique” avec une femme de dos, et “Bernard et Bianca” avec la fameuse image ajoutée volontairement par un crétin fini :

Effectivement, c’est moche. Mais arguer que cet ajout inapproprié découle d’une volonté d’asservir les jeunes cerveaux me semble incohérent. En effet, en général une image subliminale est un passage court, destiné à être perçu par le cerveau sans être vu. Or l’image en question dure deux secondes. Un peu long pour un truc qui passe en fufu, non ?

Disney tout-puissant

“Yet still from this day, no charges have been made against them”
(Aucune procédure contre eux n’a encore été déposée.)
Hé bhé encore heureux, non ? Vous imaginez, si tous les gens qui faisaient des vidéos limites-limites se retrouvaient en taule (si ça se trouve c’est ce qui lui est arrivé au DrFreemason) ? Puis les mettre devant la justice, ok, mais pourquoi ? Incitation à la citrouilles ? Agrégateur de clichés ? Pomme empoisonnée maléfique ? Repompe abusive de contes pour enfants ?
“The disney power, and the power behind them, has frightened most people away from challenging them”
(En résumé : Disney est une industrie super puissante et intouchable, personne n’ose les dénoncer.)
Oui, c’est d’ailleurs pour ça que Google a été condamné en France par la CNIL, que Microsoft a été condamné par l’UE pour abus de position dominante. Enfin j’dis ça………

Les exemples

Après une brève description de l’image subliminale, nous nous voyons gratifiés de plusieurs exemples.
url
On a vu plus haut que voir des bites partout était “normal” si tant est qu’on en cherche partout.
bishop
Un pli de tissu érectile, et sa correction dans une version ultérieure.
The_Lion_King_Hidden_Message
 “SEX” écrit dans le ciel. La version officielle est qu’il est affiché “SFX” pour “effets spéciaux”.
Jessica_Rabbit_Hidden_Message
La chatte de Jessica Rabbit. Cet exemple me fait assez rire, étant donné qu’il n’est pas besoin de montrer ce type de détail pour insuffler un côté “bimbo hyper sexuée” à ce personnage…
mural
Un nazi est dissimulé dans cette image, saurez-vous le reconnaître ? (Cette image provient d’une fresque murale à Disneyland en Floride)

La maman de Bambi : une victime des Francs-Maçons ?

Nous “apprenons” ensuite que beaucoup des personnages de Disney sont orphelins, comme Bambi et Dumbo.
“Jesus ! How sick is that ? Let’s kill the mothers ! That’ll set up the story nicely !” (Jesus ! A quel point ceci est-il malsain ? Tuons les mamans ! Ça fera bien dans l’histoire !)
Je pensais ma consternation à mon comble, mais non, le nombre de facepalm a grimpé de manière exponentielle sur cette partie de la vidéo. Par où commencer ? Charles Dickens, probablement un Illuminati violeur de chatons ? Rémy sans famille, un dangereux psychopathe ? Les frères Grimm, des frères incestueux et pédophiles ? Ou pourrait-on simplement assumer que l’archétype de l’orphelin offre une grande variété de possibilités dans la création de personnages et la narration dramatique ? Est-ce que la présence de personnages orphelins dans la fiction est à mettre en corrélation avec la violence envers ses géniteurs ?
Vous êtes suffisamment intelligents pour que je vous fasse pas l’offense de la réponse.
 exposed031
“Qu’est-ce que c’est que ces valeurs familiales qui sont transmises depuis des années via des dessins animés destinés à être vus en famille ? Le lien entre Mère et Enfant n’est-il pas un des plus (effrayé) sacrés et immuable qui soit ?”
On passera rapidement sur le lapsus entre “sacred” et “scared” (Amis psychologues bonsoir) pour s’extasier sur cette affirmation indignée. Disney véhicules des valeurs familiales extrêmement malsaines, sachez-le ! Oubliez le Roi Lion où le lien père-fils est très émouvant, l’attachement de la maman de Dumbo à son enfant et le sacrifice qu’elle fait pour le sauver, mais aussi la famille nombreuse et heureuse des 101 Dalmatiens, la romance de la Belle et le Clochard, les liens d’amitié des Aristochats.
Non, bordel, Disney tue la maman de Bambi, Disney est maléfique.
Facepalm n°28 sur le “lien entre Mère et Enfant” : la biologie toute puissante et l’accomplissement ultime de la femme en tant que mère, toussa…
En bonus, une image SCANDALEUSE :
db88-donald-duck-ride-468x
…dont nous n’avons pas la provenance (où a été prise la photo ? Qui a designé et fait fabriquer ? Disney ou un ayant-droit quelconque ? Nous n’en saurons pas plus.)

Narnia est une succube sataniste !

Ignorant (volontairement ?) que le Monde de Narnia a, comme la plupart des films Disney, été tirée d’un livre (ici écrit par Clive Staples Lewis entre 1949 et 1954), notre délateur de complots nous prouve que Narnia est sataniste, et que le film encourage la pédophilie. Clive Staples Lewis s’étant converti au christianisme à l’âge de 33 ans de son plein gré suite à un cheminement intellectuel assez long, il est peu probable qu’il ait rendu son héroïne démoniaque et faisant l’apologie de Satan, d’autant plus que ses œuvres pro-religieuses sont légion (ha ha), C.S.Lewis étant devenu une référence en la matière…
Mais admettons. Quels sont les éléments qui, selon notre complotiste, permettent d’affirmer que Le Monde de Narnia est une propagande sataniste ?
C’est facile : le faune/satyre (faune est le terme employé chez les Romains, satyre est celui utilisé par les Grecs.). Ah, non, pardon “Pan”. Autant taper tout de suite dans la divinité, même si on se base uniquement sur l’apparence du personnage en question, n’est-ce pas ?
Pan. Décrit ici comme “le dieu païen de la fertilité, adoré aujourd’hui pas les Wiccans”. Bien mais dans ce cas, pourquoi je sens mon poil se hérisser en lisant ce résumé inepte ?
D’une part, la diabolisation des dieux païens par les premiers chrétiens et la récupération des rites et cérémonies par ces derniers n’est pas un mystère. Ainsi, Noël, la Saint-Jean, ou la Toussaint ont été mises en place entre autres pour réprimer les rites païens. Les dieux païens se sont drapés d’obscurité et leur apparence parfois surhumaine est devenue malfaisante et diabolique.
287px-Pan_satyre_della_Valle
Pan est à l’origine un dieu pastoral protégeant les bergers et leurs troupeaux. De même que les autres dieux des mythologies grecque et romaine, Pan a un côté beaucoup moins bienveillant et peut rendre fou celui qui le regarderait (m’enfin quand on sait que Zeus était un serial-rapist, bon.). Il peut aussi paniquer les foules et rappelle l’homme à son côté bestial et violent. Sa représentation est liée à la mort, en lien avec son caractère bestial et naturel : Pan représente le passage des saisons, la mort de l’hiver, puis la renaissance.
Faire de Pan un démon est bel et bien une invention chrétienne. Quand à faire de son adoration une pratique de sorcières, ça relève de l’inculture la plus crasse et de préjugés aussi intelligents qu’un discours sur le créationnisme tenu par loutre australe droguée à la 8°6. D’une part cette divinité, si elle est “adorée” (terme peu compatible avec la tradition Wicca, soit dit en passant), ne l’est pas pour ses méfaits insoutenable et son pouvoir de destruction, mais plutôt pour sa force de vie, son lien avec les forces naturelles et son symbolisme profond. Énoncer ce type de contre-vérité démontre bien que notre auteur va puiser ses infos soit dans la Bible (un best-seller, cela dit), soit au dos de son paquet de céréales du samedi matin avant les dessins animés.
Revenons à Narnia avant que je m’énerve encore plus.
Lucy, la petite qui passe à travers l’armoire pour atterrir à Narnia, rencontre en effet un faune (et pas Pan) nommé Tumnus, nom inspiré du dieu étrusque puis romain des jardins et des vergers (Vertumnus). Le faune songera à la trahir mais renoncera.
Pour bien prouver que le DrFreemason n’a pas du tout été chercher d’infos autre que le fond de son cervelet malade, il nous affirme donc que Lucy rencontre Pan, le dieu du Sexe (alors qu’il est dieu de la Fertilité)
pan
Et hop, on place “satanisme” dans la vidéo, fastoche ! Pan est donc un démon atteint de priapisme. Comme vous le savez tous, le sexe, c’est sale, donc Pan est un démon. Fastoche que j’vous dis !
Une fois l’identité secrète de Pan dévoilée, on peut donc dire de manière totalement convaincante avec une honnêteté intellectuelle incroyable que Narnia est un film encourageant la pédophilie !!!
Oui parce que Tumnus essaye de séduire Lucy (c’est probablement pour cette raison qu’il la viole sauvagement durant la scène suivante.)
“The FACT that Tumnus is modeled after Pan, one of the most sexually perverted gods in witchcraft, this is clearly Walt’s Disney intention”
(le FAIT que Tumnus soit modélisé d’après Pan, l’un des dieux les plus pervers sexuellement dans les traditions sorcières, est clairement dans l’intention de Walt Disney)
Le pauvre Walt Disney, cryogénisé mort en 1966,  n’a jamais pu récolter les royalties du film, diffusé en 2005. Détail. Détail également le fait que, comme dit plus haut, le film est l’adaptation d’un livre. Détail, encore, que Pan ne soit pas un démon “vénéré par les sorcières” mais un dieu de la mythologie grecque. Après tout, les grecs n’étaient-t-il pas tous pédophiles et pervers ? Le lien est vite fait (et moi je suis consternée).
L’auteur de la vidéo nous informe ensuite que Walt Disney était fasciné par la magie, et vénérait Baphomet durant ses sessions d’égorgeage de petits chats avec ses copains Francs-Maçons (facepalm n°37).
Shakespeare était donc lui aussi un sataniste, sinon il n’aurait pas mis en scène Macbeth (et que dire du fantôme dans Hamlet !). Là encore, il me faudrait plusieurs articles sur le sujet de la sorcière comme sujet romanesque dans les Arts et l’archétype légendaire de la sorcière en tant que femme-démon stigmatisant la Femme en général à travers l’histoire de la religion pour vous donner une idée de la navritude qui m’accable en lisant ce monceau d’énormités.
Évidemment que la sorcière, comme l’orphelin, est un super sujet d’écriture ! La sorcière fait partie du fantasme de toute puissance face à un monde infiniment grand dans lequel l’humain n’est qu’une poussière, tout comme l’orphelin fait partie de l’imagerie empathique très régulièrement utilisé comme métaphore d’un nombre infini de romans, tableaux, films, chansons, etc. Bordel.
Et puis balancer comme ça que les Francs-Maçons pratiquent la magie noire et vénèrent Baphomet…pfffff…mais avance des preuves, fais une vraie enquête, sors un bouquin là-dessus si tu as des éléments, mais sors pas ça à l’arrache dans une vidéo diffusée sur Youtube comme une vérité inaliénable et non-discutable, quoi, merde.
Tu balances des photos, c’est cool, mais donne tes sources ! La seule source donnée ici c’est Wikipedia (j’utilise très souvent Wikipedia comme source moi aussi car l’info y est relativement condensée et ça fait de bonnes citations, mais je ne cite jamais quelque chose sans avoir vérifié auparavant et recoupé l’info avec d’autres sources), sinon on a des images ici et là, pouf, youpi. Qui me dit, à moi, que tes images ne sont pas des fakes ? Qui me dit que par hasard tu ne sortirais pas les choses de leur contexte pour faire peur à des gens crédules afin de faire de l’audience sur ton channel Youtube et peut-être même te faire du fric ???
Oui ça m’énerve, je m’arrête là pour faire des câlins à mes chats sinon je vais me mettre à dire des horreurs.

Pour finir

On sait que les dessins animés (et pas que Disney) véhiculent des clichés sexistes, racistes, homophobes et pas beaux qui ruinent les enfants. On le savait avant que des tarés imaginent des bites partout ! OUI la petite Sirène c’est “sois belle et ta gueule”, OUI Blanche-Neige fait le ménage et ça la rend sympa, OUI embrasser la Belle au Bois Dormant dans son sommeil c’est ok, tuvoi.
Avez-vous déjà lu les versions originales de tous ces contes pour enfants ? Ceux où le petit chaperon rouge se fait bouffer, où Blanche Neige se fait tuer, où la Belle au Bois Dormant se fait violer dans son sommeil, porte un enfant et se réveille pour épouser son agresseur ? Et les comptines ?
J’ai grandi en Lorraine, et on chantait, par exemple, la légende de Saint Nicolas
Il était trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs.S’en vont au soir chez un boucher.
« Boucher, voudrais-tu nous loger ?
Entrez, entrez, petits enfants,
Il y a de la place assurément.»Ils n’étaient pas sitôt entrés,
Que le boucher les a tués,
Les a coupés en petits morceaux,
Mis au saloir comme pourceaux.
Si ça c’est pas du texte traumatisant hein…
Les comptines, les chansons, les contes, et aussi les dessins animés ont pour rôle de préparer les enfants à un avenir peu radieux. Je dis ça en résumant grossièrement (le sujet est vaste). Mais là, il y a un élément qui est important et décisif et qui s’appelle les parents ou les éducateurs, bordel ! Un enfant peut lire des contes pour enfants assez tristes, glauques, bizarres, et savoir que ses parents seront là pour le rassurer, le consoler. C’est le rôle du conte : effrayer, apprendre le monde dans toute sa cruauté et sa méchanceté. Et rassurer l’enfant sur le fait que (normalement) ses parents ne vont pas aller l’abandonner dans les bois comme le Petit Poucet.
Et tout ça je ne le sors pas de nulle part non plus, c’est un sujet étudié depuis des siècles !
Alors évidemment, nous, adultes, on sait que Disney était un gros con. Mais ça ne m’empêchera pas de regarder le Roi Lion en sanglotant contre mes chats parce que j’ai une faculté supra-normale qui s’appelle le recul. Et en tant qu’enfant, lorsque j’ai regardé le Roi Lion, j’ai sangloté en regardant un dessin animé beau, émouvant, triste, drôle, qui m’a laissé des souvenirs inoubliables. Pourquoi je pense qu’il faut laisser les enfants regarder les dessins animés Disney ? Parce que c’est aussi un prétexte à discussion, à éducation. Comme quand j’étais petite et que je demandais à ma mamie pourquoi la maman de Bambi était morte et que ça lui a donné l’occasion de me parler de la mort. C’était pas drôle, mais ça lui a permis de me parler d’un sujet difficile avec un support “virtuel” pour l’explication, qui ne l’a pas obligée à évoquer la mort de ma propre maman à ce moment-là.
Et pour être franche, je trouve qu’il est quand même vachement plus malsain de voir des bites et des pyramides partout plutôt que de chercher à analyser les éléments vraiment problématiques et intéressants des films Disney…et c’est exactement le problème que j’ai avec les théoriciens du complot : c’est plus simple de vivre dans une fantasmagorie inventée de toutes pièces et de se convaincre que tout le monde est contre vous que d’utiliser son intelligence ou le peu qu’il en reste à observer le monde, et pourquoi pas se révolter contre le système.
Toute cette énergie gâchée à s’inventer des vies au lieu de participer à la société, faire progresser le monde et combattre les inégalités, ça me chagrine et surtout ça m’énerve ! Le plus incroyable pour moi étant que nos complotistes “combattent pour la vérité” et “luttent contre l’endoctrinement” alors qu’ils le sont, endoctrinés, et ce au plus haut point.
Sur ce, je vous laisse, mon Valium commence à agir.
Et n’oubliez pas, Mickey est un faciste de merde !

Commentaires

  • Mais je vois que j’ai lu, j’ai réagi (http://lunedemaledaumon.blogspot.fr/2014/02/apres-linfame-club-33-de-disneyland-en.html) et j’ai même pas laissé de commentaire, ici ?! Shame on me…

    D’abord je voudrais dire que les gens qui fouillent des images à la loupe pour chercher des représentations de bite, même évanescentes, suggérées, sont moins des chasseurs d’image subliminales que d’authentiques obsédés sexuels. Voir des bites partout, ça dénote déjà d’un état d’esprit certain. D’ailleurs j’ai remarqué que si eux voient des symboles phalliques partout, moi j’ai tendance à voir des figuration de sexe de femme partout (triangles), et je remarque relativement peu les phallus, ce qui montre bien à quel point on est égocentré : on voit dans les choses ce qu’on a envie de voir, paréidolie comme tu disais Jayne, l’autre fois… (Je retrouve pas l’article qui en parle, au fait, dans ton blog : comment on fait une recherche, au juste ?).

    Bon et sinon, les seuls DA que j’aime de la marque Disney, c’est les Aristochats et Alice au pays des Merveilles, que je me mate régulièrement. Le reste, je ne m’y intéresse même pas. ^^

    • Tiens, ton commentaire était tombé dans les SPAMS. COÏNCIDENCE ???
      Heu sinon la recherche, ha ha, oui, effectivement, j’ai oublié de la remettre, pardon pardon.

      Bisou <3

  • Ce paragraphe:

    “Toute cette énergie gâchée à s’inventer des vies au lieu de participer à la société, faire progresser le monde et combattre les inégalités, ça me chagrine et surtout ça m’énerve ! Le plus incroyable pour moi étant que nos complotistes « combattent pour la vérité » et « luttent contre l’endoctrinement » alors qu’ils le sont, endoctrinés, et ce au plus haut point.”

    résume à lui seul tout ce que je pense. J’ai remarqué un truc aussi. Ce genre de connerie n’est apparut qu’en occident.. Je suis allée en Inde, à Madagacsar, au Sénégal, des pays où les gens en chient pour trouver du boulot, manger, soigner leurs enfants ou tout simplement vivre. Je peux vous dire que dans ses pays, ce genre de connerie fait bien rigoler les gens.

    On a l’impression qu’une fois que les gens ont ce qu’il faut pour vivre, ils s’emmerdent alors ils cherchent des conneries sur lesquelles ils peuvent déblatérer.

    En gros, ces personnes qui crois aux conspiration doivent avoir une vie sacrément merdique pour inventer des choses pareil.

    je conseil le livre “des milliards de tapis de cheveux”, de Andreas Eschbach. Un livre de SF qui pourrait bien expliquer l’endoctrinement..

    • Ah, une idée lecture, merci Myriam 🙂

      C’est vrai que je ne me suis jamais demandé si ce type de théories existait partout dans le monde (Je suis encore trop ethnocentrée probablement :/), mais ce que tu dis est très intéressant, et, quelque part, logique. Nous qui avons, possédons, et croyons apporter bonne parole à tous les “Autres” qui sont “moins évolués” (que je hais ce système de pensées…grr) sommes peut-être plus disposés à utiliser notre temps de cerveau disponible à cracher dans la soupe, et à inventer des choses là où il n’y a rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.