Guide anti-LREM pour les fêtes – “Macron, Président des riches” [Partie 2]

Il est 1h47, j’ai survécu au réveillon et je suppose que vous aussi, si vous me lisez.

Oh oui ce fut éprouvant, mais mes cartes postales “bon point” ont eu beaucoup de succès. C’est un jeu maison. Quand on te sors une réplique réac tu sors ta carte (le premier c’est René Coty, notre Raïs à toustes)

Contactez moi pour la planche haute def à télécharger, je vous l’enverrai de bon coeur 🙂

“Les impôts ne baissent que pour les riches”

➡️ En 2019, les impôts baissent fortement pour les classes moyennes : en tout, c’est plus de 10 milliards d’euros d’impôts en moins. C’est 3 fois plus que ce que coûte la transformation de l’ISF !

D’où viennent ces baisses d’impôts ? Essentiellement de deux grandes mesures :

✔ La poursuite de la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français : après la baisse de 2018, c’est un nouveau gain de 200€ en moyenne l’année prochaine ! Si elle n’a pas baissé pour vous, c’est probablement en raison d’une hausse décidée par votre commune !

✔ La baisse des cotisations sociales pour tous les salariés du privé : regardez en bas à droite de votre fiche de paie ! Cela fait 266€ par an de plus pour un salarié au SMIC. Et si vous faites des heures supplémentaires, ce sera encore plus l’année prochaine : elles seront versées sans impôts ni charges salariales (hors CSG et CRDS). Ça représentera +30€ par mois par salarié en moyenne, pour 9 millions de personnes.

Vous pouvez simuler votre situation sur ce site :
https://www.economie.gouv.fr/particuliers/simulateur-pouvoir-achat

✔ L’ISF ? nous ne l’avons pas supprimé : il a été transformé en impôt sur la fortune immobilière (IFI). L’idée est de taxer de façon plus stricte le patrimoine immobilier (parce qu’il bénéficie aujourd’hui de nombreux avantages fiscaux), et de moins taxer l’argent investi dans les entreprises françaises (pour attirer les fonds vers les entreprises et éviter qu’ils ne partent à l’étranger où ils sont moins taxés). Ce n’est pas pour “faire un cadeau aux plus riches” mais bien pour relancer l’économie française et créer des emplois !
Le dispositif vient d’entrer en vigueur : comme la loi le prévoit, il sera évalué pour s’assurer qu’il porte ses fruits.

[Si on vous parle de la taxation des signes extérieurs de richesse : nous avons également augmenté la taxation des produits de luxe (yachts, voitures, objets précieux).]

 

Ahhhhh. Bon.

“Les impôts baissent fortement pour les classes moyennes” donc “les cadeaux aux riches, ça va, tsé”.

La suppression de l’ISF c’est 3,2 milliards d’€. Ou plus…

[…]ces dernières années, l’ISF a rapporté chaque année plus de 5 milliards d’euros à l’Etat. Et le budget 2017 prévoyait initialement près de 5,4 milliards d’euros de recettes. En retenant ces références, le coût budgétaire dépasserait plutôt les 4 milliards d’euros.

Voir cet article d’Alternatives Economiques sur le sujet, avec une analyse assez lucide.

Par ailleurs, on en revient à la mascarade de la taxe d’habitation qui est tout de la faute de la commune si ça diminue pas. Joli. Parce que les impôts locaux ça paye quoi ? L’infrastructure, les activités sportives et culturelles, les associations, l’action sociale locale… Je vous dis ça et j’habite dans la principauté de Gilles Carrez, le mec qui a littéralement pillé la réserve parlementaire, hein. Concrètement, ça donne ça en carte : 5800 communes ont augmenté la taxe d’habitation. Bah oui. Faut bien faire vivre sa ville.

En Seine Saint Denis (93), le département le plus pauvre de France, c’est pas fun and games. Obligation de maîtrise des dépenses, suppression de financements, inégalités en pagaille… Et cette baisse entraînera fatalement une baisse des déjà pauvres dispositifs sociaux et culturels…

La baisse des cotisations sociales au prix de la destruction des assurances chômages et maladie, on en a déjà parlé dans le précédent point. 266€ par an, 22€ par mois. Sauf si tu fais des heures sup, jeune fainéant, faut travailler plus pour gagner pl….ooooh…ok.

Note : si vous avez des infos sur l’IFI je prends 🙂

Si on me donne cet argument ?

Demandez si Fillon et Balkany on rendu l’argent ou pas encore.

 

 

“Ce sont les grandes entreprises qui profitent de la politique du Gouvernement”

C’est faux !

➡️ Au contraire, ce sont les indépendants et les PME qui profitent en premier lieu de notre action.

✔ La baisse de l’impôt sur les sociétés (de 33% en 2017 à 25% à la fin du quinquennat) se fera plus vite pour les petites entreprises. Dès 2019, toutes les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 250 millions d’€ verront leur impôt passer à 31% (28% pour celles qui font moins de 500 000€ de bénéfices, et 15% pour les celles qui font moins de 38 000€ de bénéfices). Les plus grandes entreprises devront attendre un an de plus que prévu : c’est un effort qui leur est demandé dans le contexte de crise que nous vivons pour dégager 1,8 milliard d’€ de recettes.

✔ Les charges sur les salaires baissent – or les salaires représentent une très grande partie des dépenses pour les petites entreprises.

✔ La simplification des démarches administratives et la fin du RSI changeront le quotidien des entrepreneurs. Par exemple : aujourd’hui, il existe sept guichets pour monter son entreprise. Bientôt il y aura une plateforme unique pour cela.

✔ Avec les emplois francs, les entreprises embauchant un demandeur d’emploi d’un quartier prioritaire bénéficient d’une aide financière de 5000€ par an sur 3 ans pour un CDI (2500€ par an pour un CDD).

Le dispositif “Emplois francs” ne s’applique pour l’instant que sur une partie du territoire mais toutes les entreprises du territoires peuvent bénéficier de l’aide en recrutant un demandeur d’emploi des zones d’expérimentation. Il suffit que l’employeur fasse une demande à Pôle emploi.
Plus de détails : https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emplois-francs/article/vous-souhaitez-embaucher-une-personne-en-emploi-franc

➡️ Et on s’attaque aussi aux gros !

✔ Nous oeuvrons pour plus de justice fiscale.
– Nous nous assurons que tous les dirigeants des grandes entreprises françaises payent bien leurs impôts en France.
– Les grandes entreprises qui font des profits en France devront payer l’impôt français. Depuis 1 an, nous faisons tout pour que les géants du Numérique (Google, Facebook etc.) soient taxés en Europe. Nous avons obtenu un accord avec l’Allemagne pour proposer une taxe de 3% sur le chiffre d’affaires tiré des publicités à partir de 2021. Mais en attendant, nous allons taxer ces entreprises en France dès 2019. Ca devrait permettre de générer 500 millions d’euros de recettes, et ce niveau peut être atteint dès 2019.
– Enfin nous allons revoir ce qu’on appelle la « niche Copé » sur les opérations intra-groupe des entreprises, qui rapportera de l’ordre de 200 millions d’euros.

✔ Nous luttons contre la fraude fiscale. On a même fait voter une nouvelle loi en octobre, qui est la plus dure de notre histoire, afin de cibler les plus gros fraudeurs :
– Le nom des fraudeurs sera rendu public : tout le monde saura qui sont les grands fraudeurs !
Les amendes en cas de refus de communication de documents ont été multipliées par 100.
– Une nouvelle police fiscale a été créée, et les réseaux sociaux seront utilisés pour trouver des preuves (par exemple : de multiples photos de voitures de luxe alors que la personne n’a pas déclaré de patrimoine).
– Le “verrou de Bercy”, qui donnait le monopole des poursuites judiciaires concernant la fraude fiscale au Ministère de l’Economie a été supprimé pour les gros fraudeurs. Désormais, pour tout cas dépassant les 100 000€ de fraude, un mécanisme de transmission automatique au Parquet des Affaires sera déclenché. Le fraudeur aura non seulement des pénalités administratives à payer mais sera aussi poursuivi au pénal.

Il faut arrêter de parler de “charges” sociales, je répète IL FAUT ARRÊTER DE PARLER DE CHARGES SOCIALES

La fin du salaire brut c’est pas youpi la vie je vais pouvoir claquer mes sous chez Sephora, la fin du salaire brut c’est grave. Très grave.

Sur le RSI  je redis ce que je disais déjà par ailleurs. Le déclaratif fait chier les entreprises. Le RSI c’est un gros tracteur asthmatique (peut être parce qu’on “économise les frais de gestion” ?) mais dans le fond, c’est déclarer ses cotisations qui est pénible. Parlez à n’importe quel entrepreneur ou, pire, comptable, de l’arrivée de la DSN. Vous lae verrez se crisper subitement avant de sangloter ou de vous agresser avec une chaise. Un “guichet unique” c’est d’abord faire des économies. J’ai pas un super bon souvenir de la fusion Assedic/Pôle Emploi, perso. Plein de personnes, pas formées, qui font des choses hors de leurs compétences avec les moyens du bord. J’ai un gros gros doute sur la capacité des organismes à faire tout bien. J’ai vu l’impact de la DSN, dire que ça a été apocalyptique est encore en dessous de la vérité (pour les  non-initié-e-s, chanceux-ses que vous êtes, la DSN c’est la Déclaration Sociale Nominative. Au lieu de déclarer une fois par an des cotisations différences – salaires, cotisations formation, retraite, prévoyance… – on déclare mensuellement et nominativement pour chaque salarié-e)

Faire payer les GAFA pourquoi pas. Moi j’y crois moyen.

Le fameux “Verrou de Bercy” ? Oui mais…………non.

En bonus, on nous glisse tranquille la surveillance sur les réseaux sociaux. Je me demande bien si ils vont contrôler plutôt les riches ou plutôt les gentes qui touchent la CAF. Le mystère est entier. Ou pas. Parce que vu le flicage sévère des allocataires des minimas sociaux et l’impunité des types à yacht, ça m’étonnerait que le gouvernement fasse un gros gros tableflip d’un coup.

Bonus : un article des Décodeurs sur une mesure “anti-fraude” qui ne va pas servir à grand chose. Gloire au Capital !

Si on me donne cet argument ?

Non mais, sinon, Fillon, Balkany, ils les ont rendus, les thunes ou pas ?

 

Vous taxez les automobiles mais pas les avions, ni les bateaux !

C’est vrai que tous les secteurs doivent faire des efforts.

➡️ Cela dit, les transports aériens ne sont responsables que de 3,5 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe et le transport maritime de 1 %. En France, les automobiles et les poids lourds représentent 25% de ces émissions.

➡️ Si le kérosène et le fioul lourd ne sont pour le moment pas taxés en France, c’est parce que des accords internationaux empêchent cela (pour le kérosène, c’est la convention de Chicago de 1944) : nous sommes en train de négocier avec des centaines de pays pour les changer.

Si on me donne cet argument ?

Demandez pourquoi le fret ferroviaire est si minoritaire par rapport aux camions.

[ci-dessous je vous coupe les points déjà abordés]

“Rien n’est fait pour les plus pauvres”

Il y a 9 millions de pauvres en France et cela doit changer. Aucun gouvernement n’en a fait autant pour éradiquer la grande pauvreté.

➡️ On renforce les aides aux plus fragiles.

✔ Le montant des minima sociaux augmente de manière historique :
– Hausse de 100€ par mois du minimum vieillesse
– Hausse de 90€ par mois de l’allocation adulte handicapé et attribution à vie des principaux droits (AAH, carte mobilité inclusion),

➡️ On investit pour permettre aux gens de sortir de la pauvreté :

✔ Un effort sans précédent est fait pour l’éducation avec un budget en hausse de 1,3 milliard d’€ en 2018, par exemple pour lutter contre les inégalités dès les petites classes (division par deux du nombre d’élèves dans les classes de CP et CE1 là où c’est le plus difficile, distribution de repas à 1€ dans les cantines)

✔ On lutte contre la perpétuation du travail précaire, en particulier le recours abusif aux CDD plutôt qu’aux CDI. Les syndicats négocient en ce moment pour que les employeurs qui abusent de ces contrats paient plus de cotisations que ceux qui embauchent en CDI. Et si ça n’aboutit pas, on passera par la loi !

➡️ On protège également les Français contre les accidents de parcours.

✔ Le Président de la République a demandé aux banques de proposer d’ici le début du mois de mars des mesures pour améliorer la prise en compte des accidents de la vie pour les personnes qui travaillent.

Moi là j’ai envie de poser deux chiffres côte à côte.

46,8 milliardsd’€ de dividendes versées en 2018. 600 000 pauvres de plus en dix ans.

Je pose aussi ça là : Évolution de la dépense et du pouvoir d’achat des ménages jusqu’en 2017

Entre 2003 et 2013, les plus modestes ont gagné en moyenne 2,3 % de pouvoir d’achat alors que sur la même période, les 10 % les plus riches ont vu leurs revenus augmenter vingt fois plus.

Ah, saviez vous que l’AAH dépend du foyer fiscal ? Connaissez-vous les conditions d’octroi ? Maintenant, oui. Non cumulable avec le RSA, compromis en cas de vie de couple , d’un montant maximum de 860€, c’est loin de pouvoir garantir une vie correcte. Surtout lorqu’on est déjà handicapé-e.

Pour l’école primaire et la diminution des effectifs des classes je me demande comment le gouvernement va sortir de l’argent magique. A moins que le piège se trouve dans la notion de “là où c’est le plus difficile”. Parce que là, ça change pas mal de choses, ça veut dire qu’on le fait juste sur deux classes et juste dans les quartiers les plus défavorisés. Peut-on parler d’effort sans précédent alors qu’on traite les profs comme du bétail ?

Le dernier point me fait marrer. On demande, gentiment, aux banques de proposer des idées pour améliorer la prise en compte des accidents de la vie. Pour les personnes qui travaillent, déjà, pas pour les fainéant-e-s. Déjà on reporte des difficultés structurelles inhérentes à un système injuste sur les entreprises privées, ensuite je présume que ça consistera en des crédits à taux un peu plus avantageux. Faire faire son boulot par les autres, c’est moche mais ça marche on dirait.

Si on me donne cet argument ?

Demandez comment on peut vivre avec 860€ par mois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.