Testalacon : quel client êtes-vous ?

Voici rien que pour vos yeux émerveillés le test à la con du mois de Janvier. Et gneu-gneu année à vous aussi (qu’est-ce que j’en ai marre de souhaiter des trucs bien à tout le monde…)

Quel client-e êtes-vous ?

Merci, bisou.
Merci, bisou.

Question 1 –  C’est le matin, vous vous levez.

A – Dormir 5mn de plus ou se lever tout de suite ? Cette réflexion vous prendra finalement 15mn. Voilà, vous êtes en retard.
B – Heureusement, votre épouse-époux a pensé à tout. Où est le café ? Aucune idée.
C – Et alors ? Je sais ce que je fais.
D – Il est trop tôt, il fait froid, j’ai faim.
E – Pffff on est que mardi. Fuck.

Question 2 – Les transports en commun, pour vous, c’est :

A – Difficile à vivre en cas de grève. RER A ou RER E ? Attendre le bus ou marcher jusqu’au prochain arrêt ? Et si je le rate ?
B – Fastoche. Vous avez repéré un gens qui se rend au travail à peu près dans le même quartier que vous : vous le suivez. Si vous le perdez, peu importe, vous suivez les autres moutons gens, vous arriverez bien quelque part.
C – Pénible et surtout mal foutu. A se demander quel est le crétin qui a dessiné tous ces couloirs à la con.
D – Effrayant. Tout le monde vous regarde, vous en êtes sûr. Vous avez envie de pleurer, heureusement que l’ami Lexomil est avec vous.
E – Atroce. Vous avez des envies de meurtre tous les 10m entre les mamies à cannes et les mères de familles qui, comme par hasard, choisissent VOTRE métro pour trimbaler leur bruyante progéniture.

Question 3 – Ce que vos collègues pensent de vous :

A – Un peu indécis mais adorable.
B – Adorable, serviable, le coeur sur la main.
C – Tellement intelligent-e !
D – Si mignon-ne…
E – Enfin quelqu’un qui sait ce qu’il veut.

Question 4 – Ce que vos collègues pensent vraiment de vous :

A – Juste indécis-e ou simplement complètement débile ?
B – Un-e parfait-e abruti-e.
C – Je la/le hais.
D – Gentil-le mais c’est un tout petit breton.
E – Mais quel plaie !

Youpi ! On est pas du tout crispés ! Wéé !
Youpi ! On est pas du tout crispés ! Wéé !

Question 5 – Votre plat préféré

A – La blanquette. Non, les moules-frites. Non, le couscous. Non…Mais c’est quoi ces questions ?
B – Tout. Manger c’est bien.
C – L’Osso Bucco. Mais bien fait, sinon c’est mauvais.
D – Le steak haché-frites. Avec du ketchup.
E – Le suprême de pintade sauce aux truffes. Mais avec du velouté d’asperges safranées et sa feuillade de légumes de printemps pochées, sinon c’est dégueulasse.

cuisine-gastronomique-restaurant

Question 6 – Pour les fêtes de fin d’année, vous :

A – Avez trouvé un compromis : 24 décembre chez la belle-famille, 25 décembre chez la famille. 31 décembre jusqu’à 22h avec la famille, de 22h à 2h avec les amis, de 2h à 8h avec l’autre groupe d’amis.
B – Avez fait confiance à votre dulciné-e, iel organise tout ça tellement bien !
C – Avez TOUT organisé. Au cordeau. Et ça file droit, moi je vous le dis.
D – Avez été vous reposer chez vos parents. Du 10 décembre au 15 janvier.
E – Avez beaucoup râlé : chapon pas assez cuit, foie gras trop cuit, petits fours insipides, dessert glacé. Une catastrophe.

Question 7 – Vous êtes une princesse, et un jour votre Prince viendra :

A – Mais vous aurez peur de vous engager. Des fois que ce ne soit pas le bon.
B – Il saura prendre en main votre destinée commune, vous vous reposerez sur ses épaules musclées.
C – Mais il a intérêt à assurer, parce que vos critères sont difficiles.
D – Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!
E – Mais vous divorcerez au bout de 2 mois pour incompatibilité d’humeur. Et il se pendra.

Question 8 – Votre job idéal :

A – Un CDI mais que vous pouvez rompre sans danger à tout moment en percevant des indemnités.
B – Un emploi durable, où vous seriez invirable. Jamais.
C – Travailler avec des gens qui savent reconnaître leur gauche de leur droite, pour changer.
D – Rentier-e.
E – Un boulot où on gagne bien, avec des horaires flexibles, des déplacements si vous le souhaitez, et où vous calculez vous-même votre prime annuelle.

Question 9 – En vacances :

A – Vous avez fini par rester à la maison, de peur d’être déçu-e.
B – Merci le Club Med, merci Bibiche.
C – Impossible de se détendre. Les vacanciers sont trop cons.
D – Disneyland me voilà !!!
E – Le sable était trop sablonneux, la mer pleine d’algues vertes, le soleil tapait trop fort et vos tongues ont rendu l’âme au bout de deux jours. Un calvaire.

 3ee9bd50

Question 10 – le mot de la fin :

A – Mais au fait pourquoi je suis là, moi ?
B – Quand est-ce qu’on mange ?
C – Pfff quel test à la con.
D – C’est fini ? C’est sûr ?
E – Je ne retournerai jamais sur ce blog. D’ailleurs je ferme vite vite cet onglet.

Résultats

Majorité de A : l’indécis-e
Vous ne savez pas, vous ne savez plus, pourquoi ? Comment ? Quel est le sens de la vie ?
Chaque prise de décision vous fait vivre de grands moments de solitude, torturé entre tous ces choix. ARGH ! Mais non, vous n’allez pas mourir.

Majorité de B : l’assisté-e gentil-le
Vous êtes molle/mou. C’est un fait. Mais vous êtes gentil-le. Donc ça compte pas. Rien ne compte quand on est gentil-le, c’est bien connu. Pourquoi diable faire des efforts si rien ne compte ? Et hop, un way of life bien pensé. Retournez dormir !

Majorité de C : le “je-sais-tout”
Vous contactez des gens qui pourraient potentiellement vous dépanner mais uniquement par acquis de conscience. Parce qu’au fond de vous, la réponse, vous l’avez. Si vous ne l’aviez pas, c’était juste une question de temps avant que vous la trouviez. Ou alors la personne qui vous répond est de mauvaise foi. Vous savez tout. A se demander pourquoi vous contactez le support technique pour redémarrer votre LivreBox.

Majorité de D : l’enfant
Lorsque vous êtes en contact avec une instance supérieure, vous retombez automatiquement en enfance. Instance supérieure, c’est tout ce qui sait des choses que vous ne savez pas : plombier, agent des impôts, boulangère, etc. Désormais, tous vos choix seront mauvais. Seule cette personne détient la vérité absolue qui vous mènera à la Foi. En dehors de leur Parole Divine, point de Salut : vous êtes complètement perdu et vous vous sentez seul, perdu. “J’ai faim, j’ai froid, j’ai peur, quand est-ce qu’on rentre ?”

Majorité de E : Vous êtes chiant, je vous déteste.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.