[Photo] Body Positivism et corps imparfaits

Dans mon article “les 10 idées reçues sur les gros-s-es” je vous proposais une galerie photo de mannequins grande taille. J’aime immensément cette galerie. Pour autant, je ne peux pas m’identifier à ces femmes au grain de peau parfait, aux cuisses certes rondes mais toniques et exemptes de cellulite, au ventre doux et soyeux sans vergetures.

Mon corps à moi, il a vécu des phases de prise et perte de poids extrêmes, deux opérations en chirurgie reconstructrice et une grossesse. C’est difficile de s’assumer quand les modèles de “body positivism” qu’on nous présente sont parfaites.

Alors j’ai décidé de vous présenter des oeuvres de photographes qui travaillent avec des corps, tous les corps.

Parce que la représentation est la première étape vers l’acceptation : je ne suis pas seule à être marquée, vous non plus.

PS : merci à toutes les personnes qui m’ont soufflé des idées d’artistes ou de projets à présenter ! Cet article est absolument non exhaustif, alors n’hésitez pas à me contacter pour un ajout !

(Cliquez sur les images pour accéder aux galeries)

Jen Squires

Cette photographe a réalisé une série pour une future maman enceinte et amputée d’une jambe, Christa Couture.

You know the picture: the pregnant woman with one hand on top and one on the bottom of her round belly, eyes gazing either lovingly at the baby bump or straight at the camera, aglow with budding maternal wisdom and happiness.

I have rolled my eyes at the cliche of maternity photos — but, I must admit, I have also longed for the opportunity to have them taken. I’ve viewed that kind of photoshoot as a cultural rite of passage; the opportunity to celebrate a turning point and its anticipation.

The trouble is, I struggled to imagine my own maternity photos when I couldn’t find any examples of them with a body like mine.

I only have one leg. (Christa Couture)

Jen Squires a également réalisé une série sur le Vitiligo.

Jade Beall

JADE BEALL PHOTOGRAPHY / You Are Beautiful
JADE BEALL PHOTOGRAPHY / You Are Beautiful

As we get older, we stray further and further from Hollywood’s photoshopped idea of beautiful — and so we try to hide the signs of age — but WHY? … We are afraid we cannot be loved as we are because we don’t love ourselves as we are. The real truth is that we cannot love or be loved if we try to be anyone ELSE! … We wanted to show that wrinkles and aging, sagging body parts are NOT barriers to love unless you let them be (Voir l’article sur revelist.com)

Rochelle Fatleopard

Rochelle Fatleopard Photography
Rochelle Fatleopard photographie Fatfemme

Voir son compte Instagram par ici !

Francesc Planes

I wanted them to be naked because it’s the purest way of portraying them – stripped of context” – Francesc Planes

Francesc Planes

Cinta Tort Catró

Cinta Tort Catró travaille sur la mise en couleur des traces corporelles

Cinta Tort Catró

It all started as a form of expression, but it quickly turned into social commentary of the male-dominated culture we live in […]

There are many things happening in my town that I couldn’t be silent on, such as the male microaggression toward[s] the female body. I know there are countries that have it worse than here in Spain, but I couldn’t stay silen. (Article de Konbini ici)

Andrew Thomas Clifton

Andrew Thomas Clifton

Son compte Instagram

Quentin Houdas

Quentin a fait une très belle série à propos des personnes LGBT+, je vous invite à découvrir ses photos sur son site.

Quentin Houdas

Philippe du Crest

Photographe, Philippe du Crest, nous offre à regarder ceux/celles qui l’entourent, fasciné comme il le dit lui-même par le corps. Mais dans sa nouvelle série photographique intitulée Trans’Humanité à quelle identité sommes nous confrontés ?

Nous nous posons la question, tout comme le photographe l’a posée face aux trans’ qu’il est allés rencontrer non pas pour éclaircir un soi-disant mystère mais pour mieux comprendre à travers l’image donnée, à voir ce qui fait que pendant des siècles des personnes se sont trouvées seules, stigmatisées, incomprises, malmenées par notre société et les lois du genre binaire qui la régissent.

Philippe du Crest

Lily Hook

Out There est un projet de photographies et d’entretiens mené par Lily Hook à la rencontre de personnes queer et de leurs vécus. Ce projet est né en 2016 de l’envie de parler des réalités que vivent les personnes queer (désignées ici comme telles sous le terme parapluie non-hétéro et/ou non-cisgenre) et du lien qu’elles font entre leur identité queer, leur (in)visibilité et l’espace public. Je pense qu’il n’existe pas de « style queer » auquel il faille adhérer pour être valide dans son identité dissidente. Chaque stratégie adoptée est légitime et fascinante car elle est ce qui nous permet de tenir le coup et de survivre au sein de sociétés qui nous marginalisent au mieux, nous tuent souvent.”

Noé
Féadaë
Féadaë

Jess T. Dugan et Vanessa Fabbre

“Representations of older transgender people are nearly absent from our culture and those that do exist are often one-dimensional. For over five years, photographer Jess T. Dugan and social worker Vanessa Fabbre traveled throughout the United States creating To Survive on This Shore: Photographs and Interviews with Transgender and Gender Nonconforming Older Adults. Seeking subjects whose lived experiences exist within the complex intersections of gender identity, age, race, ethnicity, sexuality, socioeconomic class, and geographic location, they traveled from coast to coast, to big cities and small towns, documenting the life stories of this important but largely underrepresented group of older adults. The featured individuals share a wide variety of life narratives spanning the last ninety years, offering an important historical record of transgender experience and activism in the United States. The resulting portraits and narratives offer a nuanced view into the struggles and joys of growing older as a transgender person and offer a poignant reflection on what it means to live authentically despite seemingly insurmountable odds. “

SueZie, 51, and Cheryl, 55, Valrico, FL, 2015
SueZie, 51, and Cheryl, 55, Valrico, FL, 2015
Duchess Milan, 69, Los Angeles, CA, 2017
Duchess Milan, 69, Los Angeles, CA, 2017
Debbie, 61, and Danny, 66, St. Joseph, MO, 2015
Debbie, 61, and Danny, 66, St. Joseph, MO, 2015

Jezabel Putride

@metauxlourds (à suivre sur Instagram)

metauxlourds My set Daydream in Blue, shot by @_ayahuasca
metauxlourds My set Daydream in Blue, shot by @_ayahuasca
metauxlourds sur Instagram
metauxlourds sur Instagram

L’utoptimiste

Grosse meuf ultra-kistch, militante queerféministe, ancienne anorexique, amoureuse des mots, des “bons sentiments” et des animaux (pas forcément dans cet ordre)… je tente tant bien que mal de partager le bordel éclectique que sont ma tête et mon cœur en ces lieux, en espérant faire avancer un peu le schmilblick à grand coup d’utoptimisme, de tribulations anti-patriarcales et surtout, de bonnes ondes body positive.

A suivre ici sur Instagram ou sur son site !

@theutoptimist_soeurvulverine
@theutoptimist_soeurvulverine
@theutoptimist_soeurvulverine
@theutoptimist_soeurvulverine

Megan Jayne Crabbe

@bodyposipanda à suivre sur Instagram

@bodyposipanda
@bodyposipanda
@bodyposipanda
@bodyposipanda

Sugar McD

@shooglet à suivre aussi sur Instagram

@shooglet
@shooglet : “Beautiful collaboration with @sumthin_dope
shooglet #BodiesLikeUniverses
shooglet #BodiesLikeUniverses

Et en bonus pour se faire du bien

Marie Boiseau

Dont vous trouverez les illustrations sur son site, juste ici !

Marie Boiseau : la plage
Marie Boiseau : la plage
Marie Boiseau - Chillin
Marie Boiseau – Chillin