Point d’ironie dans cet article.

Cher lecteur bonjour. Aujourd’hui, j’ai envie de partager une petite, une micro découverte glanée au gré de mes diverses pérégrinations ouebesques.

Le point d’ironie.

(C’est là qu’on rit bien fort parce qu’on a compris le titre, haha.)(Je vais me jeter par la fenêtre, je reviens…)

Fichier_Point_dironie_Brahm1

Comme Wikipédia a souvent quand même de bons articles bien documentés, voici :
(source)

Le point d’ironie est un signe de ponctuation qui se place à la fin d’une phrase pour indiquer que celle-ci doit être prise au second degré (voir ci-dessous le point d’ironie d’Alcanter de Brahm).

Ce signe (Caractère de l’ironie.) a été proposé par le poète français Alcanter de Brahm (alias Marcel Bernhardt) à la fin du XIXe siècle. Il fut par la suite repris par Hervé Bazin dans son livre Plumons l’oiseau (1966), où l’auteur propose aussi d’autres nouveaux signes de ponctuation. Il a été remis à l’honneur par Agnès b. en 1997 dans son périodique d’art Point d’ironie.

On apprend donc dans la suite de l’article qu’en fait, malgré quelques tentatives honorables, ce signe de ponctuation n’est quasiment jamais utilisé. La raison que je retiens est qu’on présume que nos interlocuteurs sont suffisamment éclairés pour savoir à quel moment ironie il y a dans la phrase. Et que pour faire un point d’ironie en unicode c’est un peu comme le Ç ou le É : faut retenir des chiffres, sauf que non, c’est unnnn peu plus compliqué… Pour les curieux, lancer l’invite de commande (touche windows + R) et taper : charmap. Vous arrivez sur tous les caractères spéciaux. Trouvez le petit nouveau, copiez-le et hop ! Et non, d’après ce que j’ai compris point de alt+11458945# sur ce coup-là. Si jamais vous trouvez, je suis preneuse, cela dit.

Au passage, nous noterons la grande diversité des caractères spéciaux dans le monde mystérieux qui nous entoure.

֧ <—– Accent hébreu DARGA (bon, ça ok)
҈҈͏͏͏    <—–Diacritique Gluon de Graphème (??? Mais…??? Malgré quelques recherches, je n’ai toujours pas trouvé à quoi ça correspondait exactement.)
͏Ɂ <—– Lettre majuscule Latine coup de glotte (Je t’en foutrai des coups de glotte, moi ! Restons polis.)
͏ư <—– Lettre minuscule Latine u cornu (moui moui moui…)
₴ <—– Symbole Hrvnia (la devise monétaire de l’Ukraine depuis 1996)
ᶭ <—– Lettre modificative  minuscule m hampé culbuté (…)
ᶕ <—– Lettre minuscule latine Schwa hameçon rétroflexe (je vais m’arrêter là.)

Si vous êtes taquin comme moi, vous pouvez tester si la typo utilisée par votre navigateur internet favori comprend les différents alphabets, comme par exemple l’alphabet ougaritique ou l’alphabet tifinagh.

Pour en revenir au point d’ironie, j’en viens simplement à la conclusion que nous n’avons, en ces temps troublés, peut-être plus de place pour s’amuser de ce genre de bêtises. Sur ce, j’ai du travail sérieux à faire.

Leave a Reply

2 réponses à “Point d’ironie dans cet article.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *