Les 10 raisons pour lesquelles j’aime être une femme

Disclaimer : venez pas me péter les ovaires parce que vous n’avez pas de second degré ni le recul nécessaire à la compréhension de ce texte à vocation sarcastique. Merci de votre attention et bonne lecture (ou pas).

J’ai vu passer plusieurs textes sur les bonnes raisons d’aimer être une femme, dont celui-ci. Je n’ai pas 100 mais 10 très bonnes raisons de préférer mes organes génitaux bien à l’abri dans mon ventre.

1. Parce que j’aime les Ninjas.

Les ninjas c’est quand même fabuleusement cool. Ça tombe bien, être une femme me permet de parfaire mon entraînement au quotidien :

Taijutsu du cobra dans le RER pour esquiver les mains au cul, genjutsu du caméléon pour pouvoir me faire passer pour un sac à patates dans la rue le soir, tactique du tigre, de la mouette rieuse, du scorpion malgache, désormais toutes ces techniques sont à votre portée grâce au harcèlement de rue !

Bonus : +25 en agilité grâce au coup spécial du combo écrasage de pied/coup de coude dans le ventre du malotru qui a pris votre postérieur pour un essuie-mains.

2. Parce que j’aime aussi les Pirates.

Même si je préfère les ninjas (Kakashi, merde.), la Voie du Pirate m’a été accordée lors d’un moment de grâce, lors de mon premier poste de cadre, il est de mon devoir de vous en faire profiter.

Vous avez la sensation d’être un imposteur dans le monde du travail ? On vous donne moins d’argent ? On vous fait comprendre que vous n’évoluerez pas, ou beaucoup moins vite que votre collègue masculin qui arrive pourtant bourré tous les matins ?

Devenez une pirate ! A l’abordage ! Avec les armes adéquates et un tonneau de rhum, vous verrez, tout passe mieux.

Bonus : +5 en vol à la tire. Maintenant vous avez plein de Stabilo (roses) à la maison.

Pirate_Ninja_Balance_by_icoeph-1024x640

3. Parce que les hormones c’est quand même une super invention.

Vous trouvez votre vie triste et monotone ? Essayez les hormones ! Dépression, euphorie, panique, angoisse, bonheur fugace mais intense suivi de larmes incontrôlées. Manifestations corporelles impromptues, contractions utérines, et rebelote. Attention, cet avantage s’annule avec la ménopause, mais vous gagnez des bouffées de chaleur.

Bonus : +12 en santé mentale. Rester saine d’esprit est une gageure, vous avez la win. Combo : le sang de vos règles peut faire peur aux enfants.

4. Parce que la guimauve

Non, personne ne viendra vous rire au nez parce que vous avez les ongles peints en rose ou que vous vous extasiez devant des chatons. Oui, vous pouvez pleurer devant un film. Au cinéma aussi. Si un individu malintentionné s’avise à se gausser de vos émois, montez-lui vos seins. Au moins il/elle fermera sa gueule.

C’est un privilège, sachez-le.

Bonus : + 28 en charisme. La Femme est frivole, offrez-lui des cadeaux (de préférence avec le ticket de caisse pour qu’elle puisse aller les échanger contre des trucs qui lui plaisent).

image-chaton-549-1920-1200.php_ (1)

5. Parce que le Zen est un art

Être une femme c’est aussi apprendre une qualité vitale qui est la patience. Quand on vous fait pour la millième fois la blague de la blonde qui…vous vous contentez de soupirer. Car tout le monde n’est pas éduquable, et que là, tout de suite, vous avez grave envie de vous épargner une discussion épuisante et surtout inutile. Surtout si le non-éduquable en question est votre boss, votre médecin, ou pire, votre psy (hey, mine de rien, 15 mn de gagnés ça fait dans les 15€ minimum !)(en plus vous pouvez même économiser sur les séances suivantes).

Bonus : +14 en agilité. Tout ce temps gagné vous permettrait de vous mettre au crochet (du droit).

6. Parce que la frustration devrait être enseignée dès le plus jeune âge

Cette notion importante qui nous permet de ne pas trépigner en permanence à la moindre contrariété et qui vous fait faire des économies de tables que vous ne retournerez pas vous est offerte dès votre plus jeune âge car vous êtes une femme.

Bonus : +75 en sagesse, le renoncement est parfois salutaire, la patience est une vertu, pierre qui mousse toussa.

ZEN-05-mini

7. Parce que se moquer des fois c’est drôle

Louis-Brutus se sent menacé par le féminisme rampant des mégères à poils longs ? Il a peur de gagner moins d’argent que vous ou qu’on lui demande de faire des trucs qu’il veut pas contre l’insu de son plein gré de mâle dominant ? Voilà, vous pouvez rire. Ça fait du bien hein ?

Bonus : +32 en humour pour avoir su lancer une discussion féministe sur son mur facebook ou participer à une conversation sur le sujet sans jeter votre PC par la fenêtre.

8. Parce que le miracle de la viiie

Vous êtes une femme ? Joie ! Bonheur ! Vous pouvez enfanter ! A vous le choix parmi plusieurs moyens de contraception, le bonheur de l’IVG, ou la féérie des nuits blanches à réconforter Marie-Loutre qui fait ses dents. Quel enchantement que de se plonger dans les 18 types de brochures différents dans la salle d’attente de votre gynécologue (« Pilule et tabac : quels sont les risques ? », « Allaiter ou allaiter : quelle alternative ? », « Où en êtes-vous dans votre contraception ? », « Connaissez-vous bien votre utérus ? », « Préservatif : et si c’était à vous de le proposer ? », « Papillomavirus : l’ennemi silencieux », « Le don d’ovocytes : mais non ça fait pas mal ! ») avant qu’on vous pose sur une table pour vous introduire des trucs et des machins dedans sans vous demander ou vous prévenir.

Bonus : +16 en intelligence. Non seulement vous savez décrypter le langage secret de la contraception et de la conception, mais maintenant, vous avez AUSSI de bonnes notions en diététiques grâce aux praticiens de santé !

9. Parce que la vie est pleine de petits plaisirs simples

Vous avez découvert que les soldes se passaient aussi ailleurs qu’aux Galeries Lafayette un samedi après-midi, quelqu’un vous laisse sa place dans les transports alors que vous êtes enceinte jusqu’aux yeux, il reste du chocolat.

Bonus : plus sérieusement, vous êtes autonome, libre, intelligente et vous le savez (attention, ceci est la seule phrase à prendre au premier degré de cet article).

Mystique_in_prison

10. Parce que Gaïa c’est Vous

Tout le monde sait que la Femme, cet être mystérieux et énigmatique est en réalité une sorcière. Il est temps de mettre à profit vos pouvoir magiques ancestraux pour terroriser votre entourage.

Sautes d’humeur, crises de nerfs, tout vous est permis. On sait bien que les femmes sont émotionnellement aussi stables qu’un windows Millenium sous acide, il serait criminel de ne pas en profiter.

Bonus : -10 aux jets de santé mentale de vos proches pendant vos règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *